Michel & Augustin à New York

Publié le par  -

Voilà une belle histoire à raconter encore et encore pour montrer que de nouveaux paradigmes de gestion des entreprises par des Hommes bienveillants et par des stratégies Digitales créatives sont non seulement possibles mais accélèrent le succès. Les exemples d’entrepreneurs authentiques se multiplient et avec un homme comme Tony Hsieh, fondateur du géant Zappos, les mauvais investisseurs vont être écartées des meilleures jeunes entreprises. Un monde nouveau apparait et c’est la bonne nouvelle à partager…

La marque de biscuits Michel & Augustin vient démontrer une innovation humaine et une pertinence numérique que des groupes comme Danone ne pourront pas forcément appliquer. Il faut avoir suivi l’histoire de cette marque pour comprendre que les deux fondateurs partagent leurs gouts et leurs opinions avec leurs collaborateurs qui peuvent créer à tout moment! Ils voulaient être distribués par la chaîne Starbuck aux Etats-Unis et grâce à une video virale qu’ils réalisent, l’épouse du Président lui a conseillé de les recevoir…

Un changement total d’ambiance par rapport à ce qu’il s’était passé six ans auparavant. A l’époque, après avoir envoyé un colis de biscuits à Howard Schultz, le PDG de Starbucks, les deux fondateurs avaient dû se contenter en retour d’un courrier administratif de la chaîne indiquant que la démarche ne faisait pas partie de ses procédures pour référencer de nouveaux produits.

Cette fois, la PME française a décidé de mettre toutes les chances de son côté en envoyant deux émissaires au siège de Starbucks à Seattle, dans l’Etat de Washington. Et, pour augmenter leur chance d’être reçus par le PDG, ils ont utilisé les réseaux sociaux en postant un petit film racontant leur épopée de l’aéroport de Roissy à l’ascenseur conduisant au bureau d’Howard Schultz, et invitant les internautes à les soutenir avec le hashtag #AllezHowardUnCafé. L’appel est arrivé jusqu’à la femme du PDG, qui a alors conseillé à son mari de les rencontrer. Deux jours après, ce dernier annonçait lors d’une convention interne qu’il lançait en test deux types de biscuits : « citron-meringue » et « chocolat noir-pointe de sel ».
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/01/05/grace-a-starbucks-la-pme-michel-et-augustin-concretise-son-reve-americain_4841621_1656994.html#qQ9B5zKqHkbm6C9S.99