Le “siècle Soulages” commence au Louvre

Publié le par  -

Cet été, j’ai l’honneur de proposer en exclusivité la signature d’une marque sur le court-métrage que François Levy Kuentz* doit réaliser, à l’occasion du Siècle Soulages, pour le mois de décembre au Louvre. Ces entretiens avec Pierre Soulages sur l’avenir de l’oeuvre du maître de l’outrenoir seront un hommage à son ami, Pierre Encrevé, rédacteur des quatre catalogues raisonnés. Les dialogues avec des personnalités choisies par Soulages permettront de comprendre ses ambitions pour toucher le champ mental d’un visiteur. Soulages a ouvert les portes de son musée en mai, pour une performance video de Miguel Chevalier, Pixels Noir-Lumière, qui sera exposée au Brésil en 2020.

Pierre Soulages est le premier artiste vivant dont les oeuvres font déjà partie des collections des cinq plus grands musées du monde et dont la rétrospective du Centre Pompidou avait accueilli un demi million de visiteurs ! Mais ses “outrenoir” sont bien sûr dans son musée éponyme à Rodez et dans une salle du Louvre, en décembre prochain.

L’entreprise qui signera ce témoignage inédit pourra l’ajouter à son patrimoine immatériel et s’enorgueillir d’avoir associé sa marque, ses collaborateurs, son histoire, à l’Histoire de l’art…

Merci de m’inviter à développer ce projet unique car, outre le film, j’ai prévu des performances itinérantes et collaboratives avec le sponsor dans différents pays.

Tableau de Pierre Soulages : 23 XII 1959.

A propos – F. Levy Kuentz a signé plus de cinquante documentaires sur l’art, dont la monographie de Yves Klein, “La révolution bleue” qui sera rediffusée à partir du mois de juin dans le musée Soulages à Rodez, lors d’une rétrospective sur l’artiste niçois. Le réalisateur plusieurs fois primé doit filmer ce court-métrage sous la forme d’entretiens et d’images d’archives sur les grandes variétés d’effets lumineux et de nuances colorées que Soulages a créés, grâce aux formes et à la texture mono-pigmentaire de la matière obtenues par ses gestes.